ENSISHEIM

Lotissement "Domaine des Oréades"

Le projet du quartier des Oréades se développe autour d’un environnement et d’un site marqué par les usages antérieurs.  L’histoire minière du site a laissé des marques importantes telles que les terrils. De plus, le site bénéficie d’un paysage, d’une trame bleue et verte déjà très présente avec  notamment le lac et ces berges qui vont constituer l’atout majeur du site. Le concept paysager du futur quartier se développera autour de ces éléments majeurs et en direction du plan d’eau dont l’attrait est incontestable.

Ainsi cette histoire et les traces qui subsistent vont venir déterminer le maillage des trames naturelles du site qui vont être le support de biodiversité, des espaces publics et des espaces de loisirs vivants.  L’objectif étant d’offrir une bonne qualité de vie pour les futurs habitants dans un quartier exemplaire écologiquement et dans le respect de l’environnement du site.

 

La structuration du quartier se fait selon un maillage de la trame verte et bleue en direction du plan d’eau et des équipements de proximité.  La mixité des typologies de logements au sein du quartier, va entrainer des espaces publics différents avec une identité propre.

  • Le parc du lac  et la promenade du Parc

La futur quartier est tourné vers le plan d’eau et permet d’offrir un point de vue agréable mais également des  espaces publics de qualité permettant une diversité des activités (promenade, baignade,  jeux d’eau, détente….). La promenade en provenance de la zone déjà urbanisée au Sud du quartier viendra se terminer dans un espace public aménagé au bord de l’eau et dans un parc paysagé. Cette promenade est un espace paysagé central qui permet d’avoir une perspective sur le plan d’eau, cette allée structurante sera également le support de mobilités douces pour les piétons et les cyclistes et le maillage des noues du quartier viendra se faire sur ce parc central.

  • Promenade du terril

L’idée du projet est que la trame verte s’imbrique dans la trame urbaine sous forme de chemins paysagers en direction du plan d’eau, point paysagé majeur du site. Cette trame verte composée de noues sera associée aux cheminements des modes doux.

En plus de leurs usages techniques de traitement des eaux pluviales et des  eaux de ruissellement, les noues sont avant tout des espaces publics. Interconnexions entre les espaces naturels.

  • Le mobilier et les plantations

L’esprit du quartier est donc  axé sur le paysage et le plan d’eau ainsi que sur l’histoire du site. Ainsi, l’ensemble des matériaux qui seront utilisés pour les aménagements des espaces publics seront dans des gammes de produits bruts, naturels et sobres et de provenance locale dans un souci de développement durable. Le bois pourra être un des matériaux principaux  utilisé pour le mobilier urbain (éclairage, bancs,…) ou encore les aires de jeux. L’objectif étant de proposer des aménagements sobres et durables dans le respect de l’environnement du site.

Le végétal devra être fortement présent de manière à asseoir l’image du quartier autour de la nature, insufflée par le plan d’eau, les espaces publics du projet et le terril. Les plantations devront être choisies parmi des espèces adaptées au climat, non invasives et intégrant une gestion limitant l’entretien et l’arrosage. La plantation d’arbres devra être privilégiée.

Etat

Concours

Nature de la mission

Concours d'idées - Urbanisme et Paysage

Maitre d'ouvrage

Commune de Ensisheim / SERS

Maitre d'oeuvre

DRLW / BEREST / Parenthèse

Cout

Estimation 9 500 000 € HT

Annees

2016