Heimsbrunn 68

Projet d'extension du cimetière communal

Vergers et pâtures marquent la limite de la partie agglomérée du village. Ils s’étendent au loin vers l’ouest et le nord, traversés de clôtures basses, longeant le ruisseau et sa ripisylve pour composer un paysage champêtre remarquable.

Le nouveau cimetière s’inscrit dans ce site, non comme une finalité, un aboutissement mais comme une transition, un passage, ouvrant les perspectives au-delà de ses limites réelles.
Cette volonté d’intégration se traduit également par le maintien en pâture des secteurs non encore occupés par des concessions, dans le traitement de plateformes suivant les courbes de niveaux du terrain et dans l’architecture du pavillon.

Lieu spirituel destiné aux derniers hommages, à mi chemin entre le monde des vivants et des morts, ce
pavillon est conçu telle une crypte. S’enfonçant dans la terre côté Est, il s’ouvre sur le paysage côté Ouest.

Sa toiture végétalisée marque une continuité visuelle dans la topographie de la plateforme supérieure et s’intègre au jardin du souvenir.
La sobriété assumée dans le dessin et les matériaux se retrouve également dans le traitement de la rampe en liaison des plateformes basses et haute. Cette dernière ne présente pas un aspect uniquement utilitaire mais constitue également un lieu de recueillement en

accueillant au sein de sa structure des urnes funéraires.

 

 

Etat

Concours

Nature de la mission

Complète

Maitre d'ouvrage

Commune de Heimsbrunn

Maitre d'oeuvre

Parenthèse/Berest/Atelier Architecture Alain Drapier

Cout

625 000€ HT

Annees

2016